Financement

Quels sont les différents types de prêts agricoles ?

prêts agriculteur

Pour s’installer, s’agrandir, se convertir, acheter ou renouveler du matériel ou parfois absorber les dépenses, les agriculteurs peuvent avoir recours au crédit. Cette solution n’est jamais plaisante mais souvent nécessaire. Avant de signer et de s’engager sur le remboursement d’un prêt agricole il faut absolument comparer et étudier toutes les possibilités qui s’offrent à vous. 

Quand recourir au prêt agricole ?

Nous les avons énumérés plus haut mais les raisons d’un recours à un crédit agricole peuvent être nombreuses : 

  • L’installation d’un agriculteur qui aura besoin d’investir pour le démarrage de son activité : acquisition de terre, de bâtiments d’exploitation, de matériel, de bêtes…
  • Le développement ou la diversification d’une exploitation : conversion au bio, changement de matériel pour accroître sa production, agrandissement des bâtiments…
  • Absorber des dépenses et remettre sa trésorerie à plat : dans le cas d’une mauvaise saison où les dépenses pour faire tourner l’exploitation ont été supérieures aux recettes réalisées, un recours au crédit peut-être envisagé. 
  • La mise aux normes : les nombreuses lois qui accablent les agriculteurs et qui leur demande sans cesse de moderniser leurs exploitations peuvent les entraîner à recourir au prêt.

Quelle que soit la raison de l’emprunteur, pour qu’un crédit soit utile à l’exploitation et à l’exploitant et qu’il ne se retrouve pas dans une situation délicate (voire dramatique) il faut : 

  • Que l’apport de crédit soit supportable, c’est-à-dire qu’il n’entraîne pas un poids de charges intolérable pour l’agriculteur
  • Que l’apport de crédit soit efficace, c’est-à-dire qu’il apporte de la valeur ajoutée à l’exploitation et donc une amélioration. Cette amélioration peut-être une croissance du chiffre d’affaire ou bien de la qualité de vie de l’exploitant (machine plus moderne, recrutement…)

Si ces deux conditions ne sont pas réunies, le recours au crédit n’est probablement pas la solution la plus adaptée. 

Les prêts agricoles commerciaux

Par les banques

Evidemment lorsque l’on évoque le crédit dans le domaine agricole, la première chose à laquelle on va penser est de faire appel à une banque. Quelques banques proposent des crédits spécialement adaptés au monde agricole et aux agriculteurs : 

  • La Banque Populaire
  • Le Crédit Agricole
  • Le Crédit Mutuel

BNP Paribas propose également un crédit court d’un an qui a plus les caractéristiques d’un découvert autorisés sur un an et remboursable en une seule fois.

Concernant les trois autres ce sont les banques historiques du monde rural. Elles sont installées dans près des zones agricoles afin de faciliter les échanges entre agriculteurs et conseillers.

Avant de souscrire un prêt dans une de ces banques, veillez à comparer les offres et à faire des demandes de simulation au sein des différents établissements bancaire de votre région.

Comparez les taux évidemment, mais aussi le coût des assurances du prêt et la flexibilité du remboursement

Certaines banques sont plus ou moins souples sur les conditions du remboursement. La plupart permettent de moduler une fois par an jusqu’à 50 % de son échéance. Concrètement en cas de coup dur, vous pouvez payer 50 % de moins de votre  créance sur un mois qui rallongera la durée du crédit et au contraire un mois florissant, il est possible d’ajouter 50 % de sa créance qui sera alors imputer à la fin du crédit. D’autres, c’est le cas du crédit agricole offre de faire une pause relais, une fois par an. En cas de coup dur, il est possible de ne pas payer son échéance et de la reporter à la fin de son prêt.

Les taux d’intérêt des prêts agricoles ont largement baissé ces dernières années. En 2018, pour un crédit de sept ans la médiane était de 1.04 %.

Par des organismes de crédits

Parfois, quand les banques ferment les portes il reste la solution des organismes de crédit. Certains d’entres eux proposent des offres spéciales pour les agriculteurs. Avant d’y avoir recours, il faut étudier les raisons du refus des banques et bien vous demander de nouveau si votre recours au prêt est bien supportable et profitable. Les organismes de crédit proposent généralement des taux plus élevés que les banques et des conditions moins souples. 

Si cette solution peut être envisagée il faut veiller à choisir un partenaire sérieux. Pour cela le bouche-à-oreille ou les avis certifiés sur Internet peuvent vous aider. 

Comparateur des prêts bancaires agricoles

Toutes les banques ne proposent pas de prêts spécialement destinés aux agriculteurs. Globalement les conditions sont assez similaires, la plupart proposent une certaine flexibilité dans le remboursement des échéances notamment grâce à des modulations. Cela signifie que vous pouvez en fonction de votre trésorerie imputer ou ajouter un % de la créance et le reporter pour des jours meilleurs (dans le cas où c’’est imputé) ou bien raccourcir la durée de votre emprunt. 

Les banques sont relativement opaques avec les taux, pensez à bien appeler l’ensemble des banques pour comparer celle qui vous fera la meilleure offre avec le taux le plus intéressant.

 

Banques Montant Taux Durée Remboursement
Banque populaire

Prêt Agriculture

100% HT NC En fonction de sa capacité de remboursement
  • Mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels. 
  • Modulation de +/- 10 à 50%
Crédit agricole

Prêt Agri

NC Fixe ou Variable 2 à 15 ans
  • Mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels
  • Modulation +/- 50%
  • Pause relais 1x/an
Crédit Mutuel

Prêt Modulagri

100% HT sans plafond NC 4 à 15 ans 
  • Mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels
  • Modulation
BNP Paribas

Prêt Agriflex

En fonction du plan d’affaire NC 12 mois maximum En une seule fois

Les prêts bonifiés à l’agriculture

Les prêts bonifiés ont été créés en 1965 et ont pour mission d’aider les agriculteurs dans leurs investissements en facilitant le recours au crédit bancaire. Les prêts bonifiés à l’agriculture sont des prêts accordés par les établissements bancaires classiques mais qui permettent d’obtenir des taux réduits grâce au soutien de l’État.

S’ils étaient accessibles pour la plupart des situations depuis 2016 ces prêts bonifiés à l’agriculture ne sont plus accordés que dans le cadre de l’installation des jeunes agriculteurs.

Ces prêts bonifiés pour les jeunes agriculteurs aussi appelés les prêts MTS-JA permettent de financer : 

  • La reprise d’une exploitation
  • L’achat de foncier
  • Le besoin en fond de roulement
  • Le rachat de part sociale

Voici les différentes options pour obtenir un crédit pour un agriculteur. La chose la plus importante à retenir est d’éviter de se mettre dans une situation d’accumulation de dettes. Par ailleurs, il existe de nouvelles solutions de financement dans l’agriculture, contactez nous pour plus d’infos.