Installation

Quelles formations pour devenir éleveur bovin ?

formation eleveur bovin

Vous avez l’ambition de devenir éleveur bovin ? Bien plus qu’un métier, c’est un véritable mode de vie qui demande beaucoup d’exigence mais surtout de passion. Que vous soyez encore étudiant ou en reconversion professionnelle, Cow Gestion revient pour vous sur les différentes formations qui vous permettront de devenir gérant d’une exploitation de bovins destinée à l’abattage ou à la production de lait.

Les prérequis pour devenir éleveur bovin

Pour devenir éleveur bovin, au delà du savoir-faire et des compétences techniques il y a quelques prérequis à avoir qui ont toute leur importance. En effet, comme nous l’avons dit plus haut, il ne s’agit pas d’un simple métier mais d’une mode de vie qui vous tient 24/24h, 7/7 jours. 

Vos journées seront rythmées par celles de vos vaches, aussi, il est important d’en avoir conscience avant de se lancer.

Tout d’abord, il faut évidemment aimer vivre à la campagne. Les exploitations se trouve dans des zones rurales et il faut connaître et être adapté à cette vie là, ce qui n’est pas donné à tout le monde. 

Que ce soit pour une exploitation de vaches à viande ou de vaches laitières il va aussi être essentiel d’aimer les animaux. Au-delà de simples aspects pécuniaires, ces vaches vont vous demander beaucoup de temps, d’énergie et d’investissement, il est donc important de les bichonner et de les aimer pour qu’elles produisent la meilleure viande ou le meilleur lait. 

L’autre prérequis indispensable est de ne pas aimer les vacances. Même si c’est un peu cynique, il est vrai qu’un éleveur de bovins ne peut prendre que très peu de congés puisqu’il vit au gré de ses vaches qui, elles, ne partent pas en weekend.

Ne fuyez pas, il y a énormément de points positifs. Le contact des animaux, l’indépendance, et la vie au grand air donneront des airs de vacances à votre quotidien.

Les objectifs des formations

Les différentes formations que l’on va détailler plus bas vous permettront d’avoir accès aux compétences et au savoir-faire de base

  • Connaître les animaux (les identifier grâce aux marquages, reconnaître et vérifier leurs origines géographiques);
  • Approcher et manipuler les animaux;
  • Soigner les animaux (identifier un animal malade, dispenser des soins, surveiller une gestation…);
  • Nourrir les animaux selon leur besoins;
  • Entretenir des locaux et des équipements agricoles;
  • Utiliser des équipements agricoles;
  • Avoir des notions d’agronomie et de cultures;
  • Connaître les différentes normes.

Ensuite, selon votre spécialisation, vous apprendrez des techniques spécifiques comme par exemple tout ce qui à trait aux méthodes d’insémination ou à la traite. L’apprenant, en fonction de son cursus aura également des cours plus généralistes liés au fonctionnement d’une exploitation : management, comptabilité ou encore gestion administrative

Les formation pour devenir éleveur bovin avant le bac

Bien qu’il soit recommandé d’avoir le niveau bac pour s’installer à son compte et trouver un emploi, il est néanmoins possible de se former au métier d’éleveur bovin sans ce précieux sésame. 

Il peut être décidé en accord avec l’élève et le conseil de classe de réaliser un cursus agricole dès la classe de 5ème

Le jeune élève pourra alors poursuivre sa vocation et opter pour un CAP agricole (CAPA) métiers de l’agriculture avec une spécialité en productions animales. Cette formation le préparera à conduire et à s’occuper d’un élevage (alimentation, entretien et suivi sanitaire d’un troupeau).

Il est également possible d’opter pour un BEP agricole (BEPA) après la classe de 3ème ou bien à la suite de l’obtention de son CAPA. La formation dure deux ans et se prépare dans les lycées ou les CFA agricoles. 

Il est possible à la suite de son BEPA et sous condition d’obtention de ce dernier de poursuivre en Bac Professionnel comme le BP Responsable d’Entreprise Agricole qui permettra d’accéder à une formation alliant techniques agricoles et gestion d’entreprise

À savoir : La particularité de ces formations est qu’elle sont sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et non de l’Éducation Nationale.

Les formations pour devenir éleveur bovin post-bac

Après son baccalauréat général S, technique STAV ou professionnel, il est possible de continuer ses études pour devenir éleveur bovin et ainsi asseoir et parfaire ses connaissances.
Il est d’ailleurs grandement recommandé de les poursuivre pour s’installer comme chef d’exploitation. Cela permet d’avoir une meilleure vision et une plus grande maturité concernant la gestion d’une exploitation et toutes les problématiques qui l’entourent.

Le diplôme le plus reconnu est le Brevet de Technicien Supérieur Agricole, BTSA option conduite de productions agricoles, spécialité productions animales. La formation dure deux ans et peut être réalisée en formation initiale ou en alternance dans le secteur public ou privé.

Elle est composée d’enseignements généraux comme le français ou les mathématiques et d’enseignements techniques comme la zootechnie ou le fonctionnement d’une entreprise agricole.

Il sera ensuite possible de poursuivre ses études avec des formations menant à un Certificat de Spécialisation (CS). Dans l’objectif de devenir éleveur bovin, on s’intéressera aux formations CS Conduite D’un Élevage Laitier et CS Conduite D’un Élevage Bovin Viande.

Ces deux formations durent 1 an et sont découpées de cette manière : 

  • 12 semaines en formation
  • 37 semaines en entreprise

Elles permettent d’accéder plus facilement à la fonction d’exploitant agricole ou bien de salarié agricole hautement qualifié.

Nous avons donc vu les formations classiques pour devenir éleveur bovin. Il existe différents cursus et il est possible de pousser plus ou moins ses études. Si vous êtes déjà exploitants et que vous souhaitez vous former, pour vous convertir au bio par exemple, sachez qu’il existe de nombreuses formations publics et privés destinées à parfaire vos connaissances. Renseignez-vous directement auprès de la chambre d’agriculture de votre région, notamment pour leur financement.